Genre t'es sexiste !?

22 novembre 2017

Interview à la librairie des Bauges

 

Le 31 octobre 2017, nous avons interviewé la librairie des Bauges à Albertville, c'est un libraire indépendant. Aujourd'hui, il y a 8000 librairies traditionnelles en France qui sont en concurrence avec les grandes surfaces. Les libraires indépendants subissent une baisse de leur chiffre d'affaire et de leurs ventes mais ceux-ci continuent à se battre : 

  • Pour quelles raisons êtes-vous devenu libraire ?

Alors à la base c’est un peu par accident, mais je suis resté parce que c’est un métier de la vente qui est intéressant dans le sens où vous avez une relation différente avec le client, vous allez lire donc il faut être intéressé par la lecture. Vous allez pouvoir échanger face à ça et c’est pourquoi c’est si intéressant. En tout cas pour ma part, c’est un choix. A ce moment-là, la relation avec le client est super importante.

  • Quels types de livres vendez-vous ?

De tout, des livres jeunesses, de la BD, du manga, de la science-fiction, de la littérature, littérature étrangère ou française, vraiment de tout, des dictionnaires, des annales de Brevets, Bac… C’est pourquoi nous avons aussi une papèterie, mais c’est vraiment différent de la librairie. Et c’est vrai que nous, on a la chance d’avoir cette papèterie.

  •  Quels types de lecteurs recevez-vous ?

On reçoit vraiment tout type de lecteur c’est pour ça qu’on a cherché à « faire de tout », c’est pour répondre à la demande de tout le monde.

  • Défendez-vous une cause ? Si oui, laquelle ?

Non pas spécialement, même si on essaie de faire des petits gestes. La cause que je pourrais donner en tant que commerçant, c’est d’aller acheter dans des commerces de proximité et d’être citoyen. A ce niveau-là, c’est vraiment important que ça soit du local, je parle là au niveau de la nourriture mais aussi au niveau des vêtements. Je trouve ça très important de consommer local et ne pas forcément trop utiliser internet, ou en tout cas l’utiliser consciemment, avec juste le fait de nous aider ou de nous cultiver. Ça pousse à acheter plutôt dans des magasins et à faire appel à des conseils. Pour moi en tant que libraire, c’est une cause à défendre et qui a du sens car les librairies en France ne vont pas très bien. Les gens le font de plus en plus. C’est intéressant de consommer régional, BIO, de pas avoir des camions qui viennent, ça évite du transport et toutes ces choses-là.

  • Je vais rebondir par rapport à ça, Comment vivez-vous la concurrence des grandes surfaces ?

Alors à la rigueur je suis plutôt pour, parce que ça nous pousse à toujours vouloir faire mieux. La concurrence, elle est bonne dans tous les cas. Après oui il y a des concurrences qui sont justes et pas justes voir déloyales. Nous à Albertville (73), on a un concurrent qui est « Accro’livre », ça nous pousse à toujours être meilleurs. C’est intéressant, parce qu’ils sont spécialisés dans certaines choses et ici on est spécialisés dans d’autres, même si on essaye d’être complet. La Fnac à la rigueur c’est une concurrence qui reste très saine. Ils essayent de faire en sorte que la librairie vive correctement. Amazon eux, ils sont un peu différents, ils font tout sur le net, ils ont fait fermer beaucoup de librairies et maintenant ils ouvrent des librairies physiques. Ils essayent d’avoir un réseau. D’ailleurs Amazon fait aussi de la série (télévisée), ils veulent se multiplier et ça c’est dangereux pour les petits commerces mais pas que, pour les gens en général. Ce qu’il faut savoir c’est qu’Amazon prévoit de faire éditeur (uniquement au niveau de la librairie). Ils veulent gérer l’édition, la distribution, la vente ; le problème c’est que quand ils vont arriver à gérer ces paliers-là, ça veut dire qu’ils auront la main mise sur le réseau de librairies. Ils pourront faire appel au prix qu’ils voudront ; parce qu’il faut savoir qu’en France, on n’a pas le droit de vendre un livre plus cher, on est obligé de vendre au tarif que la maison d’édition nous indique, par exemple si Gallimard veut qu’on vende un livre 20 euros, nous on le vendra à 20 euros, et ça partout en France. La librairie qui vous le vend plus cher c’est considéré comme fraude, c’est interdit. Et Amazon, le problème c’est qu’ils vont vouloir tous ces mécanismes-là et ils vont faire en sorte de pouvoir gérer le prix qu’ils veulent. Un livre qui coûte par exemple 8 euros aujourd’hui, quand Amazon aura repris tout ça, ils le feront monter à 15 euros car ils ont le monopole. Et donc ça c’est dangereux.

 

Posté par groupelitso2 à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 novembre 2017

"Un homme peut-il être féministe ?"

« Le linge est un excellent indicateur de la répartition des tâches », estime Thomas Lancelot, cofondateur de l’association féministe Mix-Cité.

Une du journal "Le monde"

L'article parle de l'affaire Weinstein qui est un réalisateur cinématographique américain qui est accusé d'avoir abusé sexuellement d'actrices. On veut donc savoir si les hommes peuvent être féministes et ainsi défendre l'égalité homme/femme. Pour certains, l'homme se faisant tatoué y est contraint car la femme imprime et marque à vie des signes forts sur son corps mais pour nous, l'homme est totalement maître de son choix. En effet, celui-ci sourie et incite donc les hommes à réagir.

Posté par groupelitso2 à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Charte des commentaires

La liberté d'expression est un droit fondamental, ses limites sont des exceptions qu'il est parfois difficile de cerner et qui évoluent avec le temps et les usages. Sur notre blog, il est donc interdit de : 

  1. diffuser des images, des documents ou des informations sur une personne sans son consentement
  2. porter des injures ou des diffamations envers les personnes en raison de leur appartenance à un pays, une race, une religion ou une ethnie
  3. provoquer des personnes à commettre un délit ou un crime

 Résultat d’images pour image liberte dexpression dessin



Posté par groupelitso2 à 17:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2017

Bonjour et bienvenue sur notre blog !

Il a été créé afin de s'exprimer et défendre nos avis sur l'égalité hommes/femmes et le sexisme. Nous avons choisi d'utiliser l'écriture pour, comme certains écrivains, changer les mentalités et témoigner de notre opinion. Par ailleurs, la liberté entre les hommes et les femmes est un principe universel. Malheuresement, dans certains pays, la femme est encore moins considérée que l'homme. On le remarque surtout dans le monde du travail. Pour finir, nous avons choisi le support internet afin de toucher le plus de monde et de débattre plus facilement. C'est pourquoi nous vous invitons à débattre avec nous. 

Résultat de recherche d'images pour "sexisme"

Posté par groupelitso2 à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]